Inauguration des nouveaux bâtiments de l’école Nationale Supérieure de Techniques Avancés (ENSTA) à Palaiseau sur le campus de l’Ecole Polytechnique

  • Accueil
  • Communiqués de presse
  • Inauguration des nouveaux bâtiments de l’école Nationale Supérieure de Techniques Avancés (ENSTA) à Palaiseau sur le campus de l’Ecole Polytechnique

15 octobre 2012 - Communiqués de presse

L’ENSTA ParisTech est une école d’ingénieurs; c’est le premier établissement d’enseignement et de recherche à avoir fait mouvement dans le cadre de la construction de l’Université Paris Saclay. Elle vient d’y faire sa rentrée.

L’ENSTA ParisTech est une école d’ingénieurs; c’est le premier établissement d’enseignement et de recherche à avoir fait mouvement dans le cadre de la construction de l’Université Paris Saclay. Elle vient d’y faire sa rentrée.

Sogeprom, promoteur immobilier, filiale de la Société Générale, a réalisé cette opération au travers d’un contrat de partenariat public/privé (PPP)  avec le ministère de la défense signé par la Société Générale Corporate & Investment Banking.  Cofely Services, également signataire, assure l’entretien la maintenance et le gros entretien de l’ensemble des bâtiments pendant toute la durée du contrat (30 ans).

 

La construction du chantier s’est déroulée de façon optimale, les délais de livraison ont été strictement respectés. La mise à disposition des bâtiments a eu lieu le 29 Juin 2012.

 

Cette opération de 36 700 m² a été conçue par les architectes J-B Lacoudre et H. Godet. Les travaux ont été réalisés par GTM Bâtiment.

 

Implantée sur un terrain de 6 hectares, l’ENSTA comprend :

- Un bâtiment École de 20 370 m2, destiné à héberger l’enseignement, l’administration et l’activité de recherche

- Cinq bâtiments « logements pour élèves » offrant 431 logements. Les bâtiments d’hébergement pour les étudiants sont implantés au cœur d’un parc arboré.

- Un gymnase de 1734 m² ouvert à la mutualisation avec les autres Écoles et entités du campus.

 

Cette opération est certifiée Haute Qualité Environnementale (HQE) pour l’école et labélisée Habitat et Environnement (H&E) pour les logements étudiants. Une attention particulière a été portée sur l’efficience énergétique et le recours aux énergies renouvelables. Ce projet est caractérisé entre autres par : un chauffage des locaux par la géothermie avec une centaine de forages à échange sol/eau, une production d’eau chaude par capteurs solaires thermiques, et des toitures « végétalisées ».